Les signaux 1 - Sciences de l'Ingénieur

Les signaux 1

Les signaux
 

Définition :
Un signal est la variation d’une grandeur électrique qui peut être soit une tension soit un courant.

Il existe 3 types de signaux :
· Les signaux logiques  : ils ne peuvent prendre que deux valeurs (« vrai » ou « faux »).
Par exemple : les capteurs TOR délivrent des signaux logiques en sortie.
· Les signaux analogiques  : ils peuvent prendre une infinité de valeurs.
Par exemple : les capteurs de température, d’ensoleillement ou de vitesse du vent.
· Les signaux numériques : se sont des signaux logiques dont leurs fréquence varient dans le temps.
Par exemple : le capteur à effet hall du pilote de bateau.
 
Caractérisation : Un signal se caractérise par :


 
- sa forme (carré, triangulaire, sinusoïdale, quelconque, …)
- son amplitude : soit crête-crête (Vmax-Vmin) soit différence entre valeurs la plus haute et zéro)
- sa période ( exprimé en s) ou sa fréquence (en Hz). C’est la durée que le signal met pour se répéter. On la calcule avec T(s)=1/F(Hz) ou F(Hz)=1/T(s).
- sa valeur moyenne (c’est la somme des moyennes des aires positives et négatives divisé par la période, uniquement pour des signaux simples)
 
La forme du signal peut être mesurée avec précision à l’aide du rapport cyclique qui est :
α = Durée du niveau haut/période du signal (α <1)

 

Documents joints

Police pour dyslexie ?
Interlignage double ?