Vous êtes ici : Accueil > Cours S SI > La fonction "adapter" ou "mettre en forme"
Publié : 18 avril 2008

La fonction "adapter" ou "mettre en forme"

LA FONCTION ADAPTER (ou MISE EN FORME)

 

 1- Le transistor bipolaire NPN ou PNP

Présentation :
Le transistor est un composant fondamental de l’électronique moderne. Actuellement ses applications en tant que composant discret touche principalement au domaine de la commutation (en petite ou grande puissance). En tant que composant intégré, il entre dans la constitution de tous les circuits intégrés, quelques soient leurs fonctions. Nous pouvons donc distinguer deux sortes de transistors bipolaires :
⇒ les transistors PNP ;
⇒ les transistors NPN .
Les deux régions extrêmes sont appelées EMETTEUR (E) et COLLECTEUR (C).
La région intermédiaire est appelée BASE (B).
Représentations, loi des nœuds et loi des mailles :


 

L’effet transistor :


d’après la loi des noeuds et de part la grande valeur de b on peut en déduire que : Ie # Ic
Le transistor en commutation :
Le transistor en commutation peut être assimilé à un interrupteur commandé, l’application d’un courant de base (ib de saturation) provoque la conduction du transistor qui se comporte alors comme un interrupteur fermé.

Remarque : pour que le transistor soit correctement saturé il faut Ibase > Icsat/b

 

1-1 : Le transistor NPN

 

Schémas équivalents d’un transistor (NPN) bloqué ou saturé :

Transistor Bloqué  Transistor saturé

 

Remarque : pour ce montage, le transistor réalise la fonction logique NON.

 

1-2 : Le transistor PNP en commutation

Schémas équivalents d’un transistor (PNP) bloqué ou saturé :

 

Conclusion :
⇒le schéma équivalent d’un transistor (NPN ou PNP) bloqué est un interrupteur ouvert entre son Collecteur et son Emetteur.
⇒ le schéma équivalent d’un transistor (NPN ou PNP) saturé est un interrupteur fermé entre son Collecteur et son Emetteur.

 

 2- L’AIL (voir cours sur la fonction "COMPARER")

Dans son fonctionnement en comparateur à deux seuils, l’AIL réalise la fonction "MISE EN FORME" comme sur les courbes à droite :

 

 3- La résistance de pull up

Cette résistance permet d’imposer en sortie une tension désirée.
Exemple de sortie d’une porte ET à collecteur ouvert :


Ici le circuit est alimenté entre 0V et Vcc et en sortie on obtient un signal d’amplitude comprise entre 0V et VDD.

⇒ Compléter les chronogrammes suivants avec Vcc=5V et VDD=10V :

Documents joints